Rôle de la secrétaire médicale indépendante dans le rapport patient-médecin
Portrait of friendly smiling female negotiator with marvelous blue eyes

Rôle de la secrétaire médicale indépendante dans le rapport patient-médecin

Le métier de secrétaire médicale a impulsé un nouveau souffle à l’activité médicale, surtout pour les médecins libéraux dont le besoin de gérer leur agenda et rendez-vous médicaux, est inhérent au bon déroulement de leur activité. En effet, la télésecrétaire est une interlocutrice qui assure la transmission des valeurs du professionnel de santé, des messages de ses patients, contribue à faciliter l’accès aux soins.

La secrétaire médicale : un métier en plein essor

La plupart des praticiens privilégient le recours à la permanence téléphonique médicale en plus de leur secrétaire classique dans les cabinets, hôpitaux ou maisons de santé. Ce métier, en plein essor, a le but de simplifier le quotidien des médecins. Le spécialiste en accueil des patients et en assistance des médecins doit souvent être un personnel polyvalent, capable de répondre aux réponses des interlocuteurs et leur donner une bonne image du client qu’il représente, c’est-à-dire dans le respect des recommandations.

Le télésecrétariat améliore le rapport patient/médecin

La communication entre le praticien et ses patients fait partie intégrante de l’exercice de la médecine. Elle constitue un facteur important pour la mise en place d’un rapport de confiance. L’APCM a analysé les données relatives à des incidents médico-légaux portant sur la communication patient/médecin dans le but d’établir une liste de préconisations assurant la bonne réalisation des soins et des consultations.

Pour fournir suffisamment d’informations et prodiguer les bons conseils à ses patients, il ne peut pas atteindre ses objectifs sans le recours à un tiers : un service de télésecrétariat médical. La télésecrétaire qui se chargera de communiquer les informations émanant du praticien au patient, épargnera le médecin les tâches chronophages et lui permettra d’économiser son temps et son énergie. Il suffit de trouver le bon prestataire et choisir l’offre la plus adaptée aux besoins du médecin en termes d’horaires et de nombre d’appels à recevoir par journée.